Jean-Pierre Dubé - Gestion par l'abandon ou la délégation

Comment gérez-vous votre PME, par l’abandon ou la délégation?

Partager:

Une PME passe par trois phases de croissance : l’enfance, l’adolescence et la maturité. À l’enfance, vous et votre PME ne faites qu’un. Vous êtes responsable de toutes les fonctions de votre PME. L’enfance se termine lorsque vous prenez conscience que vous avez besoin d’aide pour continuer et faire grandir votre PME.

La majorité des PME étant créées par des techniciens, l’aide recherchée consiste généralement à embaucher un technicien pour vous soulager du travail technique que vous n’avez plus le temps de faire. Lisez notre billet E-Myth: Les PME ne sont pas créées par des entrepreneurs.

Votre premier collaborateur est souvent un comptable. Avec la croissance, de nouveaux techniciens sont graduellement embauchés pour s’occuper des tâches techniques toujours plus nombreuses. Ces nouveaux collaborateurs sont souvent embauchés parce qu’ils possèdent de l’expérience dans un poste similaire.

Vous pouvez ainsi rapidement abandonner vos responsabilités et consacrer votre temps à ce que vous aimez faire, pas nécessairement à ce que vous devriez faire. Vous consacrez plus de 70 % de votre temps à des tâches techniques comme la vente, la gestion des opérations, etc. Les tâches de gestion et entrepreneuriales occupent moins de 30 % de votre temps. Ce sont pourtant ces tâches qui vous permettent de bâtir une PME prospère et durable. Votre PME est gérée en fonction de ce que vous désirez, par opposition à ce dont votre PME a besoin.

Peu habitué dans votre rôle de gestionnaire, vous abandonnez vos responsabilités sans définir les objectifs, les marches à suivre et le pouvoir de décision de vos collaborateurs. C’est l’imputabilité sans pouvoir. Vos employés découvrent votre PME et apprennent leur travail sur le tas. Ils déterminent eux-mêmes les niveaux acceptables de performance pour leur travail.

Votre PME devient dépendante des connaissances acquises, mais rarement documentées de vos employés. Votre performance est tributaire de la performance individuelle de chacun de vos employés. Votre PME est « People Dependent vs Process Driven ». La majorité des PME du Québec sont encore à cette phase de l’adolescence.

Les personnes occupant un poste technique, c’est-à-dire la majorité de vos employés, ont besoin de direction. Ils ont besoin de savoir le pourquoi et le comment de leur travail. Ils ont besoin de connaître les résultats pour lesquels ils sont imputables et les indicateurs utilisés pour évaluer leur travail. Ils ont également besoin de savoir où votre PME s’en va et où leurs responsabilités s’inscrivent dans votre stratégie.

La croissance de votre PME amène habituellement son lot de déceptions. Vous commencez à réaliser que personne ne se soucie de votre PME comme vous le faites, que personne n’est disposé à travailler aussi fort que vous. Personne n’a votre jugement, votre capacité, votre désir, ou votre intérêt. Votre gestion par l’abandon est la cause première de vos déceptions. Un bon leadership fait appel à la gestion par délégation. Il y a une distinction essentielle entre l’abandon et la délégation.

L’abandon

Laisser définitivement quelque chose à la discrétion de quelqu’un, en son pouvoir; confier, céder.

La délégation

Confier une tâche à une autre personne, généralement un subordonné. La délégation ne désengage pas le délégant de sa responsabilité. Aptitude à confier à un subordonné la responsabilité d’un mandat de travail, tout en lui fournissant le support et les ressources nécessaires.

Merci de commenter ce billet et de le partager sur Twitter, Linkedin, Google+ et Facebook en utilisant les boutons ci-dessus.

Vous aimeriez en savoir plus sur un sujet touchant l’innovation ou l’excellence opérationnelle. N’hésitez pas à nous soumettre votre sujet pour la rédaction d’un futur billet.

Abonnez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine du contenu exclusif et GRATUIT sur l’innovation et l’excellence opérationnelle.

3 Comments

  • Bonjour!

    C’est remarquable que, peut importe la grandeur de l’entreprise, il faut elle aie une planification stratégique de long terme.

    Je pense qu’avant devenir “system dependent” une entreprise doit devenir “process dependent”. Sans avoir un processus bien structuré et, le plus important, bien documenté, elle risque de devenir esclave de ses professionnels et de continuer à travailler en silos.

    Nous vivons dans un monde où la majorité des bonnes décisions sons prises basées par des indicateurs et l’intuition est mise à côté. Si les entreprises n’ont pas une planification stratégique, comment feront-ils ses gestionnaires pour pendre une décision s’ils ne connaissent pas quoi mesurer? C’est problème ne sera pas résolu par un ERP, mais pour un projet d’organisation du travail.

    Pour finaliser, la majorité des entreprises n’ont pas besoin d’un ERP. Des logiciels de base, comme l’Excel et l’Access, alliés à beaucoup de connaissance en gestion par indicateur, peuvent lui fournir le don de la clairvoyance.

    Cordialement,

    Marcos Paulo Rodolfo, ing. jr, M.Ing

  • Zoso Gino

    Reply Reply 20 février 2012

    Bonjour,

    Vous venez de résumer en quelques lignes 10 ans de ma vie en tant que patron d’un petite p.m.e de 12 personnes actuellement.

    Z.Gino

  • Yves D. Gagnon

    Reply Reply 19 février 2012

    Salut Jean-Pierre,

    Tes billets sont toujours d’un intérêt marqué.

    Plusieurs entrepreneurs ne réalisent pas qu’ils sont des techniciens et malgré tout, réussissent à monter des entreprises importantes.

    Le défi qui s’ammorce avec le déclin de la main-d’oeuvre est inévitablement l’intégration des activités clients tant d’un point de vue ressources humaines que ressources matériels.

    Beaucoup d’entreprise favorise le travail en silo et sont a risque car les employés ont trop d’information dans leur tête (people dependent) et pas asser dans les systèmes (systems dependent).

    Beaucoup d’entreprise ne réalisent pas ce que j’appelle le ”business speed” de notre nouvelle économie et tardent à investir dans des systèmes intégrés de gestion des informations tel que ERP où autres.

    Bon travail et au plaisir de s’entretenir sous peu.

    Yves D.

Leave A Response

* Denotes Required Field