Jean-Pierre Dubé - Courbe d'apprentissage

Découvrez la courbe d’apprentissage pour mieux former vos employés

Partager:

La courbe d’apprentissage a été développée en 1936 par un ingénieur américain, Theodore Paul Wright, afin d’estimer les temps de production pour des avions assemblés en série.

Depuis, plusieurs études empiriques ont permis de valider le concept de courbe d’apprentissage dans d’autres secteurs. Le concept est simple et s’applique à de nombreuses activités réalisées dans votre organisation.

Il est reconnu que la répétition d’une même activité entraîne une réduction du temps et de l’effort. L’apprentissage est plus marqué lors des premières répétitions, puis diminue graduellement. L’amélioration devient moins perceptible avec l’accroissement des répétitions.

Selon le concept développé par T. P. Wright, le temps pour réaliser une unité de produit/service diminue d’un pourcentage constant chaque fois que la quantité produite est doublée.

Vous pouvez aussi appliquer ce concept à d’autres activités comme le golf. Votre swing au golf s’améliore d’un pourcentage contant chaque fois que la quantité de balles frappées est doublée. Le modèle de Crawford permet de calculer la courbe d’apprentissage.

Jean-Pierre Dubé - Modèle de Crawford

  1. K est le nombre d’heures que vos employés ont pris pour réaliser la première unité
  2. Yx est le nombre d’heures que vos employés prendront pour réaliser l’unité x
  3. x est le numéro de l’unité réalisée
  4. b est le pourcentage d’apprentissage.

Le pourcentage d’apprentissage (b) peut être calculé si vous avez des données historiques.

Par exemple, si la première unité réalisée a exigé 100 heures et que la deuxième unité a exigé 85 heures, le taux d’apprentissage sera de 85 % (85/100). Le temps requis diminuera de 15 % chaque fois que la quantité réalisée sera doublée tel qu’illustré ci-dessous. Jean-Pierre Dubé - Courbe d'apprentissage À défaut de données historiques, vous pouvez utiliser les règles du pouce suivantes pour déterminer votre pourcentage d’apprentissage (b) :

  1. Fabrication de produits informatiques, électroniques, métalliques, plastiques et caoutchouc, p = 90 à 95 %
  2. Soudage, p = 90 %
  3. Aérospatiale, p = 85 %
  4. Construction navale, p = 80 à 85 %
  5. Fabrication de machines et d’équipement complexes, p = 75 à 85 %
  6. Travaux de nature électrique, p = 75 à 85 %.

Plus vos employés ont la chance de réaliser une activité, plus ils acquièrent de l’expérience et gagnent en vitesse. Vos employés deviennent physiquement plus adroits et mentalement plus confiants avec les répétitions. Ils perdent moins de temps à hésiter, apprendre, faire des essais et des erreurs. Au fil des répétitions, ils mettent au point des raccourcis et améliorent leurs méthodes de travail.

La courbe d’apprentissage vous permet de saisir l’importance de la rétention de votre personnel. Le roulement de personnel accroît substantiellement vos coûts opérationnels. Vos nouveaux employés ont besoin de répéter la même activité un grand nombre de fois pour devenir bons.

Merci de commenter ce billet et de le partager sur Twitter, Linkedin, Google+ et Facebook en utilisant les boutons ci-dessus.

Vous aimeriez en savoir plus sur un sujet touchant l’excellence opérationnelle. N’hésitez pas à nous soumettre votre sujet pour la rédaction d’un futur billet.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine du contenu exclusif et GRATUIT sur l’innovation et l’excellence opérationnelle.

Leave A Response

* Denotes Required Field